I. « Tu aimeras l’émigré comme toi-même »

A. Les engagements protestants

Le 8 septembre 2015, la Fédération protestante de France rappelle son engagement dans les actions d’accueil des réfugiés syriens et irakiens : « Tu aimeras l’émigré comme toi-même » Lévitique 19, 34.
Des voix se font entendre pour dénoncer l’afflux de  réfugiés ou de migrants comme un fardeau  supplémentaire  impossible  à  porter.  La  FPF appelle  chacun  à  résister  à  cette dénonciation trompeuse qui empêche de voir l’étranger dans sa pleine humanité.

§ Retrouver les engagements protestants sur le site du Collectif accueillons-les-exiles.fr

B. Le Projet Mosaïc

« Mosaïc » est un projet de la Fédération Protestante de France (FPF), en partenariat avec le Service protestant de mission (DEFAP) et la Communauté d’Eglises en mission (CEVAA). Il a été créé en 2006 pour favoriser la rencontre et la collaboration des chrétiens protestants de diverses cultures et origines. +d'infos

Mosaïc en Europe
La question des Eglises issue de l’immigration est une question œcuménique et européenne  : La CCME (Commission des Eglises auprès des Migrants en Europe) a lancé le " Projet Miracle " dans le cadre de l’union européenne, qui le finance en partie. Le but est d’étudier le rôle des Eglises dans l'intégration des immigrés. > Lire

C… Inlassablement aux côtés des étrangers

• En mars 2012, le document « Vérité - Solidarité - Exemplarité » publié par la Fédération protestante de France rassemble des éléments de réflexion sur les grandes orientations politiques et sociétales en France. Le point 6. Sur l'accueil des étrangers, rappelle que "Ces dernières années, les discours sur l’asile et l’immigration se résument souvent à : « La France ne peut pas accueillir toute la misère du monde… » Or, cette citation de la célèbre phrase de Michel Rocard prononcée en 1990 est incomplète, elle se poursuivait ainsi : « …mais elle doit savoir en prendre fidèlement sa part ». Ce  découpage n’est pas le fruit du hasard : il sert l’instrumentalisation politique de la thématique de l’immigration, thématique qui trouve un terreau favorable dans le contexte de crise économique et sociale actuelle."
" En déshumanisant les étrangers, la France se déshumanise elle-même puisqu’elle met de côté des principes qui fondent pourtant sa véritable identité : l’hospitalité et la fraternité ".

• 2010, année des Eglises européennes face au défi des migrations : « Reconnaissant que la migration est une réalité partout présente dans la société d’aujourd’hui et consciente que ce phénomène lançait des défis aux sociétés, aux institutions politiques et aux Eglises, l’Assemblée de la Conférence des Eglises Européennes (KEK) a confirmé l’obligation faite aux Eglises et à chaque chrétien ou chrétienne d' "accueillir l’étranger”. »  C’est ainsi que la KEK et la Commission des Eglises auprès des Migrants (CEME) ont décidé de faire de 2010 une année commune sur le thème « Les Eglises face au défi des migrations ». + d'infos

• 14 mai 2008, le Conseil d’Églises chrétiennes en France "réaffirme en tant qu’Églises chrétiennes que le droit d'asile est non seulement un droit fondamental mais aussi un devoir d'accueil et d'hospitalité." (Déclaration sur les migrations).

Communiqué de la Fédération protestante de France à propos du projet de loi sur l’immigration, octobre 2007. 

• Le conseil régional de l'Eglise réformée de France en Provence-Alpes-Côte d'Azur et en Corse a invité les Eglises chrétiennes à offrir un "refuge" aux familles de sans-papiers "régularisables" : Communiqué du 2 février 2007.

D. Le soutien des Eglises au plan européen :

A suivre sur le site ccme.ceceurope.org